AULAS, LE MYSTÈRE GENESIO..





[29/03/2019]

.. tout le monde s’accorde à dire désormais (ce blog a été enregistré le vendredi 29 mars..) que JMA va reconduire Genesio pour la saison prochaine (avec un contrat d’une durée minimum de 2 saisons..), ce qui reste pour moi, et pour beaucoup d’autres d’ailleurs, un véritable mystère.. plongeons nous y alors tête la première, avec masque et tuba, et nous verrons bien..

Voir toutes les vidéos
Commentaires
7 réactions
  • Philpac - 3 avril 2019 15:36 La tirade est dure pour B GENESIO qui est un bon entraineur français. Mais le niveau de OL second club en France demande plus. JMA est incompréhensible dans sa com ! On ne prend pas de décision comme celle là, le jour d’une demi ! La honte en cas de défaite. JMA devait attendre que les objectifs soient atteints et concernant le championnat on en est loin. Donc, il fallait attendre fin avril mi-mai. Et prendre une pointure si tu veux finir 2e mais à 6 points du PSG. JMA vieillit-il ?
  • mystique13 - 3 avril 2019 09:07 Après la déroute contre Rennes, le "le mystère Genesio" s’épaissit..
    Mais je me doute que tu vas tenter de nous éclaircir ? Puisque ce cher J.M. Aulas nous fait tourner en bourrique depuis le début..Enfin bref, on n’y comprend plus rien.
  • corcica - 1er avril 2019 19:22 je vois puel comme entraineur a lyon
  • ERNEST D’ANGELO - 31 mars 2019 11:18 Salut Didier , oui cela reste un mystère pour nous les supps ( suis pas un Bad gone ). Non pas de la reconduction mais de la manière , assez maladroite il faut le dire , dont cela a été fait . Les pseudo rencontres avec une partie des supps mécontents du travail de Genesio qui , je le rappelle , n’est pas un mauvais coach mais pas celui dont OL a besoin pour lui faire passer le cap supérieur . Depuis Genesio l’équipe stagne et je dirais même a régressé en qualité de jeu ( je regarde tous les matchs de l’OL depuis OL-TOTTENHAM ( 1-0 tu t’en souviens aussi surement ) . Un mystère qui finalement n’en est pas un puisque Aulas n’a eu de cesse de vanter les mérites de son coach y compris dans les mauvais les plus difficiles . Alors ok pour Genesio si on se contente de ce "train-train" dans notre championnat et quelques fulgurances par-çi par- là , non pour Genesio si l’OL veut décoller de nouveau et passer le pallier au dessus . Mais , comme en football où c’est toujours l’Allemagne qui gagne ( de moins en moins il est vrai ) , c’est Aulas qui à la fin gagne toujours ( de moins en moins aussi ) .
  • Franckrise - 31 mars 2019 11:04 Merci Didier, ton analyse est juste. Les personnes qui disent que Genesio est un bon entraîneur regardent les 3-4 gros matchs et les résumés. Pour ceux qui suivent de près et qui regardent tous les matchs et bien on s’en tape des purges à base d’incohérence tactique, de mauvaise composition et de joueurs qui ne respectent pas leur entraîneur.
  • pierre44 - 31 mars 2019 09:50 Bonjour Didier,
    moi je dirai le contraire du titre de vous :genesio,le mystère aulas...
    genesio,le beauf qu’on aimerait avoir à table un dimanche midi pour parler bagnoles,motos,pêche à la mouche...mais pas foot..ce gars a l’air très sympa pour une équipe de corpo,pas pour gérer des jeunes caractériels et capricieux,comme depay,fekir,mbappé,etc..
    le foot est mondialisé ,surtout avec leurs actionnaires chinois,des tournées en Chine et autres.à venir très certainement..il faut un nom et du charisme....,entre wenger et klopp....mais pas en dessous de ce genre d’images.....aulas a une telle image négative,d’agressivité ,d’actionnaire majoritaire anxieux et de revanchard permanent ,qu’il faut un peu de lumière ,de positivité et de show..non ?
    Bien cordialement,et avec beaucoup d’humilité ne connaissant pas comme vous l’envers du décor....Pierre
  • cicerobuck - 30 mars 2019 01:22 Aucune progression cette année ? Je ne suis pas convaincu par l’argument : en coupe nationale, c’est déja mieux que l’an passé, et ça peut encore faire mieux. En ligue des champions, c’est largement meilleur que l’an passé. En championnat, ça peut - et je pense que ça fera - mieux que l’an passé au classement.
    On parle toujours du budget énorme de Lyon, c’est un trompe l’oeil : regardez le prix des achats par rapport à l’OM ou Monaco, la masse salariale. Lyon est encore en phase de digestion du stade.
    Le modèle économique de Lyon pour les deux prochaines années passent forcément encore par une optimisation du centre de formation, et pour ça, Genesio est l’homme de la situation.
    Qui va nous faire croire qu’un entraineur venant de l’extérieur serait capable de remplir cette donnée majeure du cahier des charges ?
    Le seule mystère à mes yeux demeure votre persistance à le qualifier de mystère, car tout est logique dans cette histoire.
    Après, c’est tout de même savoureux de voir une vidéo de 10+ mn avant même qu’on sache.
    Bref, à partir du moment où Genesio obtient des résultats plus qu’honorables, la question de le comparer avec Gourvenec ou autre n’est donc pas très pertinentes étant donné qu’encore une fois, le besoin profond de Lyon est de valoriser son centre de formation.
    Après, si le but est de ne faire que des hypothèses, on peut aussi dire que le PSG aurait fait pire contre le Barça (ce que je crois), mais ce n’est pas plus intéressant.
    La seule chose qui est vraie, c’est qu’effectivement, difficile d’affirmer que Genesio est un crack, mais l’inverse n’est pas plus honnête.
    Un entraineur de l’extérieur qui apporterait des certitudes par rapport à Genesio et qui viendrait à l’OL ? Je n’y crois pas.
    Pour ce qui est du reste, cette histoire d’hypothèse sur des hypothèses (15ième en UK, 130 au monde, etc), excuse moi Didier, je t’aimes beaucoup, mais là ça devient du délire, on nage en pleine spéculation et abstraction. Tu ne fais qu’additionner les hypothèses les unes sur les autres pour justifier ta conclusion. Je t’ai connu plus habile en rhétorique.
    Je suis loin d’être lyonnais, mais à un moment, la critique tout azymuth, on a l’impression que les journalistes ne se rendent même plus compte de la tour d’ivoire dans laquelle se trouve leur raisonnement.
    Amitiés quand même, et banzaï !
Suivez-nous partout